Quand et pourquoi se faire accompagner ?

 

 

Bien souvent, lorsqu’une personne vit une période difficile, traverse un état de souffrance, ses pensées s’agitent et obscurcissent sa vision des évènements. La lueur vacille et la peine, la douleur ou le stress occasionnés peuvent paraître insurmontable. La personne en souffrance perds en dynamisme et énergie ainsi qu’en confiance et estime d’elle-même.

 

Il arrive aussi que des personnes ne se sentent pas très bien dans leur quotidien, sans trop savoir pourquoi ni d’où cela vient. Sans trop s’y attarder elle ressentent néanmoins et observent dans leur vie de tout les jours, des difficultés, des blocages, des malaises récurrents, voir des réactions « disproportionnées » survenir en elle dans certaines circonstances. Des « symptômes » qui à l’usure peuvent se faire plus fort afin d’être entendu, reconnu et peuvent induire des situations et des états de souffrance.

 

Quelque soit ce qui vous amènent à lire ces quelques lignes, il est important de savoir reconnaître quand ça ne va pas, et de faire appel si besoin à un thérapeute. Choisir de se faire accompagner c’est s’engager à prendre soin de soi. Reconnaître en soi-même l’envie d’aller mieux, d’être heureux et de se donner ce droit. Se responsabiliser pour son bien-être et pour sa vie.

 

C’est aussi faire appel à ses ressources, sa capacité de résilience pour accueillir cette souffrance, cet appel à l’amour enfoui en soi-même, qui cherche de façon très inconsciente et subtil à être entendu. La plupart du temps, nous rejouons sans le savoir des traits du passé, il est peut-être temps que cela s’arrête ?

 

Des praticiens et professionnels se sont formés pour vous accompagnez dans ce cheminement et vous soutenir. Afin de déposer en toute sécurité et confiance cette souffrance pour mieux l’écouter et découvrir le message qu’elle cherche à vous délivrer. Choisir de se faire accompagner, d’apprendre à conscientiser ses mécanismes psychiques et scénarios de vie, redécouvrir son histoire, c’est emprunter le chemin de la connaissance de soi et de la libération.

 

Au fil de la thérapie, des liens se tissent, une vision plus large de vous-même se dévoile, vous êtes bien plus que cette souffrance.

 

De tout cœur,

 

Mona